Le G'hâster​

Le site, situé au cœur d’une grande zone forestière au nord de OVIFAT, est principalement constitué de coupes à blanc résineuses en voie de recolonisation forestière, de boulaies tourbeuses, de vieilles hêtraies et de landes à bruyères.

 

Sur une partie de ce site, l’arrivée du Bouleau et du Sorbier des oiseleurs est en cours. Dans ces coupes, nous avons effectuer des plantations de Chênes pédonculés en 2018.

 

Le but est de restaurer une chênaie mélangée. Au vu du sol et de la végétation existante, on peut raisonnablement penser que c’est ce type de forêt qui occupait le milieu avant l’enrésinement massif au début du 20ème siècle.

 

De prime abord, ces vastes étendues dénudées ne semblent pas très intéressantes, mais en prenant le temps de les fouiller, on peut faire de belles découvertes comme celle du Lycopode en massue (Lycopodium clavatum).

Jamais une réserve de Patrimoine Nature ne sera étendue aussi vite. Depuis le début de l'année 2017, ce sont plus de 30 ha que nous avons acquis sur ce site situé en bordure des Hautes-Fagnes près d'Ovifat.

Tout savoir sur le G'hâster

Nous retrouvons des vieilles hêtraies, des landes à bruyères, des boulaies tourbeuses, des plantation de Chênes pédonculés et des coupes à blanc en voix de recolonisation forestières.

Située en zone forestière, nous aurons l’occasion de croiser une panoplie d’espèces d’oiseaux inféodés à ces habitats telles que le Pic noir, le Grand corbeau, le Pigeon colombin, le Pipit des arbres, le Pouillot siffleur ou même la Pie-grièche grise. A la belle saison, une multitude de papillons pourront être observés ! Vous aurez certainement la possibilité d’observer des cervidés durant votre balade au G’hâster.

Des espèces comme la Narthécie des marais, Lycopodium clavatum, la Trientale et de nombreuses espèces de Sphagnum et Carex s’épanouissent dans ces habitats diversifiés. 

Une plantation de chênes pédonculés a été réalisée en 2018. La majorité du site va évoluer en “libre-évolution”. Il est prévu de couper de temps en temps les semis résineux sur les parcelles et de maintenir les landes à bruyères ouvertes.

Oui ! Une balade de 7km est réalisable en passant par le G’hâster et la Cascade du Bayehon. Nous vous demandons de bien rester sur les sentiers pour assurer la quiétude de la faune et de la flore sur le site. Arrêtez vous près des panneaux pour davantage d’informations !